Approche \"Solution\"; approche \"Problème\"

Dans la vie, face aux défis et aux obstacles, nous avons essentiellement deux choix comportementaux :


adopter une approche "Solution" ou une approche "Problème".


Ces deux comportements sont fondés sur des mécanismes opposés, qui, à l'instar de l'eau et de l'huile, ne peuvent jamais se mélanger. Nous devons choisir d'alimenter l'un ou l'autre. C'est un processus manichéen : soit notre nature est de trouver une solution à chaque situation, soit nous choisissons de voir ou de chercher un problème.

Comprendre les deux Approches


1) L'Approche "Solution" :

  • Attitude positive : les personnes adoptant cette approche voient les défis comme des opportunités. Elles croient en leur capacité à surmonter les obstacles et à trouver des solutions créatives.
  • Proactivité : plutôt que de se concentrer sur ce qui ne va pas, elles se concentrent sur ce qui peut être fait pour améliorer la situation.
  • Résilience : elles rebondissent plus facilement face aux échecs, voyant chaque échec comme une leçon plutôt que comme une fin en soi.
  • Innovation : en se concentrant sur les solutions, elles sont plus ouvertes à essayer de nouvelles méthodes et idées.


2) L'Approche "Problème" :


  • Attitude négative : ces personnes voient principalement les défis comme des obstacles insurmontables et se sentent souvent accablées par les difficultés.
  • Réactivité : elles tendent à réagir aux problèmes plutôt qu'à les anticiper, ce qui peut les rendre passives et dépendantes des circonstances extérieures.
  • Victimisation : elles se voient souvent comme des victimes des situations et des actions des autres, ce qui les empêche de prendre le contrôle de leur vie.
  • Stagnation : en se concentrant sur les problèmes, elles sont moins susceptibles d'innover et de progresser.

Mon Parcours Personnel


D'aussi longtemps que je m'en souvienne, j'ai toujours cherché à aider les autres, poussé par une insatiable envie de "sauver les autres". Cette noble intention, cependant, m'a souvent conduit dans un piège psychologique bien connu : le Triangle de Karpman.


Ce modèle décrit une dynamique où l'on alterne entre les rôles de sauveur, de victime et de persécuteur. En voulant constamment "sauver" les autres, je me suis souvent retrouvé dans une position où je renforçais leur mentalité de victime, plutôt que de les aider à trouver leurs propres solutions.


La leçon apprise


C'est une erreur que je ne ferais plus. J'ai réalisé qu'à moins de faire un profond travail sur leur propre système de croyances, et donc par extension, une refonte de leur programmation mentale, les personnes ayant une approche "problème" ne changeront pas. On ne peut être à la fois allumé et éteint. On ne peut être créateur de problèmes en même temps que de solutions.


L'importance de l'entourage


Comme nous sommes la moyenne des cinq personnes que nous côtoyons le plus, j'ai choisi de ne m'entourer que de personnes qui m'élèvent et qui sont orientées "Solutions". Cela a un impact énorme sur notre propre mentalité et notre capacité à affronter les défis de la vie de manière positive et proactive.


Et vous ?


Qu'en pensez-vous ? Êtes-vous entouré de personnes qui vous élèvent ou qui vous tirent vers le bas ? Adoptez-vous une approche "Solution" ou une approche "Problème" ?


Réfléchissez à la manière dont vous pouvez ajuster votre propre mentalité et votre entourage pour favoriser une attitude plus positive et proactive face aux défis de la vie.


En fin de compte, choisir une approche "Solution" peut transformer non seulement votre vie, mais aussi celle des personnes qui vous entourent.


C'est un choix conscient qui demande de l'effort et de la détermination, mais les bénéfices en valent largement la peine.


Alors, faites le choix de voir les opportunités plutôt que les obstacles, et entourez-vous de ceux qui partagent cette vision positive.

Créé avec © systeme.io