Pierre polie

"Nous sommes comme des pierres dans une rivière.

Le flot de la vie nous fait constamment nous heurter les uns aux autres et, peu à peu, nous perdons nos côtés tranchants, nous devenons des galets, des pierres polies par le frottement avec d'autres pierres et le sable des petites choses du quotidien.

C'est ce qui se passe en couple, en famille, au travail, avec les voisins, en politique et même parfois pendant les stages et les réunions : nous avons des idées différentes, des goûts différents, des comportements différents. [...]

Toutes nos différences ne sont que de l'abrasif pour nous dégrossir, pour nous polir.

Merci aux abrasifs de ma vie !

Mes parents, mes femmes, mes enfants, mes collègues, mes voisins, mes élèves d'autrefois, mes stagiaires d'aujourd'hui. Merci à vous tous !

Je n'ai pas été une pauvre victime de nos différences : j'en ai profité puisque ça a arrondi mes angles.

Toutes les choses difficiles que les autres m'ont fait vivre m'ont fait progresser et m'ont aidé à devenir celui que je suis.

Et maintenant que ma pierre a perdu quelques arrêtes tranchantes, qu'elle s'est un peu polie, un peu adoucie, je constate que le travail n'est pas fini, que de pierre dure, minérale, elle doit devenir pierre vivante, c'est à dire un coeur capable d'aimer... "

Transmis par Joseph

Créé avec © systeme.io